Cornutia pyramidata

nom scientifique : 
Cornutia pyramidata L.
Famille : 

Distribution géographique

Bassin caraïbe et nord de l’Amérique du Sud.

Description botanique

Arbre ou arbuste de 5 m ou davantage; branches dressées, quadrangulaires. Feuilles simples, opposées, pubescentes, ovées ou elliptiques, de 6 à 20 cm de long, bord du limbe entier. Panicules terminales pyramidales, de 10 à 40 cm de longueur; fleurs bleues ou pourpres, nombreuses, de 10 à 12 cm de longueur. Drupe bleutée ou noire, sphérique, de 3 à 6 mm de diamètre.

Voucher(s)

Zanoni,44409,JBSD

crise de nerfs :

racine, décoction, voie orale1

Contre les crises de nerfs :
Préparer une décoction avec 30 grammes de racine dans 4 tasses (1 litre) d'eau, faire bouillir pendant 10 minutes dans un récipient couvert. Laisser refroidir, filtrer et boire 1 tasse 3-4 fois par jour.

Toute préparation médicinale doit être conservée au froid et utilisée dans les 24 heures.

Selon l’information disponible :

L’emploi contre les crises de nerfs est classé REC sur la base de l’usage significatif traditionnel documenté par les enquêtes TRAMIL, les études de toxicité et de validation.

S’abstenir de consommer de l’alcool pendant le traitement ainsi que de tout médicament ayant une action dépressive sur le système nerveux central.

Si l’état du patient se détériore ou si la crise de nerfs dure plus de 7 jours, consulter un médecin.

Ne pas utiliser plus de 7 jours consécutifs.

Ne pas employer avec des enfants de moins de 12 ans, ni avec des femmes enceintes ou allaitantes.

Travail TRAMIL3
L’extrait aqueux (décoction) de racine, par voie orale à la souris a atteint une DL50 > 25 g/kg de racine séchée; par voie intrapéritonéale la DL50 = 13,7 ± 0,2 g/kg.
L’extrait aqueux (décoction) de racine (6,25, 12,50 et 18,75 g/kg), par voie orale à la souris pendant 30 et 60 jours n’a mis en évidence aucun signe de toxicité subchronique.

On ne dispose pas d’information garantissant l’innocuité de son emploi sur des enfants, ni sur des femmes enceintes ou allaitantes.

Travail TRAMIL2
L’étude phytochimique préliminaire de la feuille et de la tige n’a pas démontré la présence d’alcaloïdes.

On ne dispose pas d’information dans la littérature scientifique concernant la composition chimique de la racine de cette espèce.

Travail TRAMIL3
L’extrait aqueux (décoction) de racine, en série logarithmique de dose jusqu’à 25 g/kg, par voie orale à la souris albinos (5 femelles, 5 mâles) de poids semblable, a produit un effet dépresseur général; spécialement dans le domaine de la conscience, de l’activité motrice, de la position, de la coordination motrice, du tonus musculaire et, dans une moindre mesure, des réflexes et du système nerveux autonome. La dépression s’est maintenue pendant 24 heures et a entraîné une forte hypothermie.

Références :  

1 CHARLES C, 1988
TRAMIL survey. Movement for Cultural Awareness MCA, Roseau, Dominica.

2 PINEDA M, 1990
Fitoquímica de algunas plantas TRAMIL. Laboratorio de enda-caribe, Santo Domingo, Rep. Dominicana.

3 HERRERA J, 1990
Determinación de actividades biológicas de vegetales utilizados en medicina tradicional. Departamento de Farmacología, Facultad de Salud, Universidad del Valle, Cali, Colombia.

Décharge

L'information ici présentée s'adresse, à des fins pédagogiques, au grand public ainsi qu'aux professionnels de santé. Elle n'a pas la prétention de se substituer à quelque règle ou disposition légale que ce soit. Compte tenu du fait que certaines parties de plantes peuvent, le cas échéant, présenter une toxicité, ou avoir des effets nocifs, ou encore provoquer une interaction avec des médicaments, toute personne désireuse d'utiliser ces moyens thérapeutiques ou leurs produits dérivés doit consulter un médecin ou un autre professionnel de santé qualifié. TRAMIL n'est aucunement responsable pour l'utilisation qui pourrait être faite, dans le cadre d'une quelconque décision, action ou omission, de l'information contenue dans cette Pharmacopée.