https://tramil.net/fr/plant/hyptis-atrorubens

Hyptis atrorubens

Nom scientifique : Hyptis atrorubens Poit.
Famille : LAMIACEAE

Noms vernaculaires

(dans les territoires avec usage significatif TRAMIL)

Martinique:

  • makouza

Autres noms vernaculaires

Distribution géographique

Antilles, Amérique tropicale et Afrique tropicale.

Description botanique

Herbe rampante ou dressée à tiges pouvant atteindre 3 m, légèrement velues à hirsutes. Feuilles ovées à oblongues de 2 à 4 cm de long et 1,2 à 1,5 cm de large, aux deux faces pubescentes avec des points résineux, des marges crenelées à dentées, des pétioles étroitement marginés. Fleurs en capitules axilaires, semiglobuleuses de 1 cm de diamètre, avec un pédoncule pouvant atteindre 2,5 cm.
Bractées ovées ou elliptiques, de 4 à 6 mm, hirsutes et ciliées, calice de 3 à 4 mm à dents égales, corolle blanche à blanc verdâtre de 4 à 5 mm. Fruits en forme de nucules de 0,7 à 1 mm de long, glabres.

Voucher(s)

Longuefosse & Nossin, 57, HAVPM


Pharmacopée

Ed.3

Référence

Avertissements

Selon l’information disponible :

L’emploi contre la «gratel» (dermatose avec ou sans prurit) est classé REC sur la base de l’usage significatif traditionnel documenté par les enquêtes TRAMIL et les études de toxicité.

Toute application topique doit se conformer à de strictes mesures d’hygiène, pour empêcher la contamination ou une infection surajoutée.

Si l’état du patient se détériore, ou si la dermatose persiste plus de 5 jours chez l'adulte, 3 chez l'enfant, consulter un médecin.

On ne dispose pas de données pour recommander cet usage médicinal pendant la grossesse, en période d’allaitement ni à des enfants de moins de 5 ans.

Décharge

L'information ici présentée s'adresse, à des fins pédagogiques, au grand public ainsi qu'aux professionnels de santé. Elle n'a pas la prétention de se substituer à quelque règle ou disposition légale que ce soit. Compte tenu du fait que certaines parties de plantes peuvent, le cas échéant, présenter une toxicité, ou avoir des effets nocifs, ou encore provoquer une interaction avec des médicaments, toute personne désireuse d'utiliser ces moyens thérapeutiques ou leurs produits dérivés doit consulter un médecin ou un autre professionnel de santé qualifié. TRAMIL n'est aucunement responsable pour l'utilisation qui pourrait être faite, dans le cadre d'une quelconque décision, action ou omission, de l'information contenue dans cette Pharmacopée.