Apium graveolens

nom scientifique : 
Apium graveolens L. var. dulce (Mill.) Pers.
synonyme : 
Apium dulce Mill. Gard. Dict.
Famille : 

Distribution géographique

Originaire d’Eurasie, cultivée dans diverses régions du monde.

Description botanique

Herbacée bisannuelle ou pérenne, à odeur forte, peu ramifiée, glabre, de 30 cm à 1 m de haut. Tige striée longitudinalement. Feuilles alternes, de 3 à 25 cm de long, pétioles à base engainante, composées de quelques folioles à marge profondément lobée ou dentée, les feuilles supérieures plus petites que les inférieures et peu pétiolées ou subsessiles. Ombelles composées de 6 à 16 petites ombelles presque sessiles ou sur des pédoncules courts, de moins de 1,5 cm de long. Fleurs petites, à symétrie radiale, hermaphrodites, blanches; petit calice, attaché à l'ovaire avec cinq pétales libres. Le fruit est presque circulaire, d'environ 2 mm de long, comprimé latéralement.

Voucher(s)

Boulogne, TH6, UAG

grippe :

tige feuillée fraîche, décoction, voie orale1

La feuille d'Apium graveolens constituent un aliment dont la consommation humaine est relativement étendue.

Contre le syndrome grippal :

Préparer une décoction avec 30 grammes de tige feuillée dans 4 tasses (1 litre) d’eau. Faire bouillir 5 minutes dans un récipient couvert. Laisser refroidir, filtrer et boire 1 tasse (250 millilitres) 3 fois par jour pendant 3 à 7 jours1.

Toute préparation médicinale doit être conservée au froid et utilisée dans les 24 heures.

Selon l’information disponible :

L’emploi contre le syndrome grippal est classé REC sur la base de l’usage significatif traditionnel documenté par l’enquête TRAMIL, les études de toxicité et l’information scientifique publiée.

Si l’état du patient se détériore, ou si le syndrome grippal dure plus de 7 jours, consulter un médecin.

Ne pas employer avec des femmes enceintes ou allaitantes, ni avec des enfants de moins de 3 ans.

Travail TRAMIL10
L’extrait aqueux (décoction) des parties aériennes fraîches, 1 mL/animal/jour (3,0 ± 0,2 mg de solides totaux/mL), pendant 5 jours consécutifs, par voie orale à la souris Swiss (CD-1) (5 mâles et 5 femelles de 20,2 ± 0,8 g). Le témoin a été réalisé avec de l’eau distillée (1 mL/animal/jour) à 10 autres souris de la même souche et caractéristiques, les animaux ont été observés pendant 10 jours. L’essais n’a pas provoqué de mort, ni aucun signe de toxicité dans aucun des groupes, ni aucun signe de toxicité. L’autopsie n’a mis en évidence aucune lésion macroscopique des organes internes.

La DL50 de l'extrait éthanolique (80%) des parties aériennes sèches par voie intrapéritonéale au rat a été de 3587 mg/kg8.

Les parties aériennes fraîches par voie externe ont provoqué une dermatite chez 4% des adultes humains exposés11-12.

L’extrait aqueux de plante entière sèche (83 mg/kg), par voie orale au rat, a eu un effet antiimplantation et a stimulé (2%) l’utérus isolé13.

On ne dispose pas d’information garantissant l’innocuité de son emploi avec des femmes enceintes ou allaitantes, ni avec des enfants.

Les parties aériennes fraîches contiennent : acétaldéhyde, formaldéhyde, propionaldéhyde, acide isovalérique, acide valérique2, dodecan-1-al, heptan-1-al, hexan-1-al, octan-1-al, undécan-1-al, benzylbenzoate, guaiacol, acide isobutyrique, monoterpènes : carvéol acétate, carvone, citronellal, citronellol acétate, géraniol butyrate, géraniol acétate, limonène, linalol acétate, myrcène, néral, nérol acétate, terpinéol acétate, terpinéol propionate2, lactones phthalidique et dihydrophthalidique3, flavonol: rutine4, contiennent également décylacétate, heptan-1-ol, l’hexan-1-ol, alcool isoamylique2.

L’extrait aqueux de feuille fraîche (4 mg/mL) possède une activité antivirale contre le virus en culture cellulaire : Rinderpest virus (peste bovine)5 et virus de la mosaïque du tabac (TMV)6.

Le surnageant de l’extrait aqueux obtenu par centrifugation à haute vitesse de tige fraîche (400 mg/kg), par voie orale au rat mâle, sur le modèle d’oedème de la patte induit par la carraghénnine, a montré un effet anti-inflammatoire significatif. Il en a été de même pour cet extrait (100 mg/kg) par voie orale à la souris mâle sur le modèle d’inflammation de l’oreille induite par l’histamine7.

L'extrait éthanolique (80%) des parties aériennes sèches (358,7 mg/kg) dose unique, par voie intraperitonéale au rat sur le modèle d’oedème de la patte induit par la carraghénnine, a montré un effet anti-inflammatoire significatif 8.

L'extrait éthanolique (50%) de feuille sèche, sur le modèle de l'huile de croton sur oreille de souris, a montré une activité anti-inflammatoire (ID50 = 730 µg/cm2), sept fois inférieure à celle de l’indométhacine (ID50 = 93 µg/cm2)9.

Références :  

1 BOULOGNE I, 2008
Enquête TRAMIL à Terre-de-Haut, Les Saintes (Guadeloupe). TRAMIL-UAG.

2 GOLD HF, WILSON III CW, 1963
The volatile flavor substances of celery. J Food Sci 28:484-488.

3 GOLD HJ, WILSON III CW, 1963
Alkylidène phthalides and dihydrophthalides from Celery. J Org Chem 28:985-987.

4 LUKOVNIKOVA GA, 1965
Some biologically active compounds of vegetables. Prikl Biokhim Mikrobiol 1:504-507.

5 ALWANAH, JAWAD ALM, AL-BANA AS, ALI KF, 1988
Antiviral activity of some Iraqi indigenous plants. Int J Crude Drug Res 26(2):107-111.

6 KHAN M, JAIN DC, BHAKUNI RS, ZAIM M, THAKUR RS, 1991
Occurrence of some antiviral sterols in Artemisia annua. Plant Sci 75:161-165.

7 LEWIS DA, THARIB SM, VEITCH GBA, 1985
The anti-inflammatory activity of celery Apium graveolens L. (Fam. Umbelliferae). Int J Crude Drug Res 23(1):27-32.

8 AL-HINDAWI MK, AL-DEEN HIS, NABI MHA, ISMAIL MA, 1989
Anti-inflammatory activity of some Iraqi plants using intact rats. J Ethnopharmacol 26(2):163-168.

9 Mencherini T, Cau A, Bianco Bianco G, Della Loggia R, Aquino RP, Autore G, 2007
An extract of Apium graveolens var. dulce leaves: structure of the major constituent, apiin, and its anti-inflammatory properties. J Pharmacy and Pharmacology 59:891-897.

10 GARCIA-GONZALEZ M, LIZANO-FALLAS V, BERROCAL-MORALES B, ZUÑIGA-CHAVEZ I, 2009
Toxicidad aguda dosis repetida, en ratones, del extracto acuoso de partes aéreas de Apium graveolens. Informe TRAMIL. PRONAPLAMED. Depto de Fisiología, Escuela de Medicina, Universidad de Costa Rica, San Pedro, Costa Rica.

11 HENRY SA, CANTAB MD, CANTAB DP, 1933
Celery itch: dermatitis due to celery in vegetable canning. Brit J Dermatol 47:301-309.

12 HENRY SA, CANTAB DP, 1938
Further observation on dermatitis due to celery in vegetable canning. Brit J Dermatol 50:342.

13 DESTA B, 1994
Ethiopian traditional herbal drugs. part III: anti-fertility activity of 70 medicinal plants. J Ethnopharmacol 44(3):199-209.

Décharge

L'information ici présentée s'adresse, à des fins pédagogiques, au grand public ainsi qu'aux professionnels de santé. Elle n'a pas la prétention de se substituer à quelque règle ou disposition légale que ce soit. Compte tenu du fait que certaines parties de plantes peuvent, le cas échéant, présenter une toxicité, ou avoir des effets nocifs, ou encore provoquer une interaction avec des médicaments, toute personne désireuse d'utiliser ces moyens thérapeutiques ou leurs produits dérivés doit consulter un médecin ou un autre professionnel de santé qualifié. TRAMIL n'est aucunement responsable pour l'utilisation qui pourrait être faite, dans le cadre d'une quelconque décision, action ou omission, de l'information contenue dans cette Pharmacopée.